Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les pirates voyagent de nuit, 2004

samedi, 19 décembre 2015 | Les pirates voyagent de nuit, 2004

    Les pirates voyagent de nuit, 30 x 40 cm, technique mixte (encre, laque acrylique pulvérisée, etc.) sur papier pur chiffon Moulin de Larroque, 2004, coll. Roland Chelle.

    Voici un dessin qui a de nombreux cousins dans le genre produits par pochoirs et bombe à laque. Le noir de ces aérosols est bien profond, restituant un aspect nocturne suggestif. Il y a du Hollandais volant dans ce paysage, du bateau-fantôme... Même si en l'occurrence le navire en voie de démantibulation est tout de même habité. Mais ses figures sont peu réalistes. Un personnage ailé se dresse au-dessus de la mature, plutôt menaçant. On ne sait si ce sont des cordages qui proviennent de sa bouche ouverte, semblant crier des invectives, ou des traits de salive... Comme s'il postillonnait abondamment. La nuit est elle-même habitée, par des silhouettes de feuilles groupées autour d'une tige poussant dans la mer, par un horizon de huttes au lointain, des animaux cavalant dans l'air... Où sont donc les pirates promis par le titre? Ils sont dans la référence implicite aux pirates fantômes de Pirates des Caraïbes qui sont les ennemis bouffons de Jack Sparrow, joué avec cabotinage dans le film par Johnny Depp. Et s'incarnent ici dans ces figures composites qui piratent la composition d'un paysage qui se serait voulu utopiquement réaliste. Ces figures s'envolent, gambadent sans souci de la pesanteur, virevoltent, issues de la matière même de la ténèbre comme paraît l'indiquer le personnage situé en bas de l'image, le long de la coque.

    A partir de ces années, j'ai versé dans un univers imaginaire plus encore hanté par la nuit qu'auparavant. Le noir est devenu ma couleur favorite. Les autres couleurs n'étant là que pour le rehausser.

13:31 Publié dans Peintures | Tags : pochoir, pulvérisations acryliques, bateau-fantôme, pirates des caraïbes, jack sparrow, johnny depp, noir, roland chelle, hollandais volant, pirates, ténèbre | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Beau dessin, dommage qu'il n'était pas à Carquefou.
En effet, la puissance du noir sublime le peu de couleurs existantes, comme j'aime beaucoup cette période, où l'on ressent le plaisir que tu as eu à le dessiner, ne serait-ce qu'à lire ton commentaire.

Écrit par : Gilles Manero | lundi, 04 janvier 2016

Écrire un commentaire