Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La proie de l'araignée au plafond, 2006

dimanche, 03 juillet 2016 | La proie de l'araignée au plafond, 2006

    La proie de l'araignée au plafond, 24x32 cm, encre et marqueurs divers sur papier, 2006.

    Cette encre, je la range dans une série que j'ai dite des "échantillons", parce que, composée de figures nettement séparées les unes des autres, sur un fond laissé en réserve, ce qui laisse "respirer" davantage la lecture de l'image, qui avait tendance à être plutôt touffue et bourrée les années précédentes, elle présente des figures ou des objets qui ont tendance à se montrer séparés, sans avoir perdu tout lien les uns avec les autres (des fils, des pointillés les relient bien souvent), comme s'ils étaient aussi là en tant qu'échantillons de motifs, de sujets, d'obsessions, comme autant d'éléments du vocabulaire constitutif du langage de mon imaginaire personnel...

   Je joue ici avec l'expression "l'araignée au plafond" qui signifie, comme on sait, avoir un "grain", avoir perdu la tête... La "proie", c'est cette personne se présentant à l'horizontal, habillée d'une robe rouge et ocre, rare élément de couleur marquée, qui flotte dans le vide, retenue par des fils ténus à ce nuage strié au bord supérieur du dessin, ainsi qu'à droite à cette espèce de rideau d'où émerge un visage et un bras flanquée d'une main énorme. Elle me faisait penser, lorsque j'eus terminé le dessin (je ne sais jamais ce que je vais obtenir en peignant au hasard), à l'insecte que l'araignée attrape, l'embobinant dans un lacis serré de fils, et la laissant engourdie dans sa toile, la réservant pour un repas ultérieur. Comme souvent, toutes sortes d'autres personnages s'agitent aux alentours, apparemment occupés à leurs affaires, indifférents à son cas.

18:08 Publié dans Dessins narratifs, Lavis, Noir et blanc, Série des "échantillons" | Tags : échantillons, encres, vocabulaire plastique, araignée au plafond | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.