Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cuisse de nymphe part en vadrouille, 2010

dimanche, 28 avril 2019 | Cuisse de nymphe part en vadrouille, 2010

     Cuisse de nymphe part en vadrouille, technique mixte sur papier, 21 x 18 cm, 2010

    Ah, que je fus surpris en voyant surgir sur ma feuille cette petite jeune fille, cette enfant, devenue femme depuis peu. Elle a une bonne bouille avec de grands yeux, entamant son chemin vers la vie sans crainte, car elle n'a pas froid justement, à ces yeux. Elle est fière de laisser sa gorge qui vient de naître au vu de tous. Et montre avec une évidente outrecuidance des deux mains une jarretelle au sommet du bas rose dont elle a gainé sa mignonne cuisse potelée... Elle est pourvue d'une abondante chevelure que ma main a travaillée avec un soin qui est assez rare chez moi. S'il y a chromatisme encore dans ce dessin, il s'est tout entier réfugié à cet endroit de son anatomie, et un peu aussi dans le sol herbeux rougeoyant. Chevelure presque autonome, vivante, ayant capturé comme un rayon de soleil. Cette fillette semble en outre porter une capeline en partie cachée par la retombée de ses cheveux.

   Parce qu'elle est tout entière surprise, délicatesse, humour, et appétit vitaliste, j'ai trouvé qu'elle pourrait servir, détourée adéquatement, de très joli logo pour la collection (éphémère) que j'ai dirigée un temps aux éditions de l'Insomniaque, intitulée "la Petite Brute"... 

12:09 Publié dans Art de l'enfance, Dessins, Dessins narratifs, Série des "solitaires" | Tags : la petite brute, cuisse de nymphe, nymphette, femme-enfant, outrecuidance, jarretelle, collectla petite brute, éditions de l'insomniaqueion | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire