Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dessin sur tronc au Désert de Retz, 1981

lundi, 14 octobre 2013 | Dessin sur tronc au Désert de Retz, 1981

     Cette photo prise par mon camarade de visite clandestine au Désert de Retz en 1981, Jacques Burtin (ma compagne Christine Bruces était-elle avec nous? Les photos que l'on m'a transmises ne l'attestent pas), me montre en train de graffiter, voire plus, de dessiner sur une surface écorcée d'une grume de bois couchée à terre. A l'époque le Désert de Retz, ancien parc d'une folie du XVIIIe siècle commandée par le Sieur de Monville dans le goût romantique de l'époque qui consistait à ériger des fausses ruines (la résidence en colonne tronquée volontairement à son sommet a été plusieurs fois photographiée, notamment au cours d'une visite des surréalistes dans les années 50-60), le Désert de Retz était théoriquement interdit à la visite. Beaucoup de visiteurs y pénétraient clandestinement en dépit de cet interdit. J'y amenai même un jour (durant ces mêmes années) pendant les centres de loisirs une quarantaine d'enfants avec leurs animateurs, pour y organiser une chasse au trésor dans un cadre des plus impressionnants et mystérieux (les enfants de cette époque, aujourd'hui des adultes bien confirmés, s'en souviennent-ils encore?). Ce genre de visite aujourd'hui que les règles de sécurité sont devenues draconiennes serait totalement impossible, à moins d'un coup de folie d'un responsable...

      Mon désir de dessiner ou de peindre sur des supports de toutes natures était donc déjà présent dans ces années, dès le début de mon activité graphique.

08:15 Publié dans Dessins, Land art ingénu | Tags : désert de retz, folies romantiques, centres de loisirs, graffitage, dessin sur écorce, jacques burtin, christine bruces, visites clandestines, land art singulier | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.